« Le chat qui sniffait de la colle » de Lilian Jackson Braun

le chat qui sniffait de la colle, lilian jackson braun, éditions 10-18Quatrième de couverture : Vivre dans la petite ville de Pickax est peut-être reposant, mais ce n’est certainement pas monotone. Au moins pour le plus recherché des célibataires de la ville, l’ex-journaliste Jim Qwilleran. Ayant hérité d’une immense fortune, Qwilleran et ses deux compagnons félins, Kao K’o Kung dit Koko et Yom Yom, se préparent à savourer une vie paisible de grand luxe… du moins jusqu’au jour où le fils et la belle-fille d’un riche banquier sont brutalement assassinés. Pour la police, il s’agit d’un cambriolage qui a mal tourné. Mais Koko montre soudain une passion inexplicable pour la colle et c’est précisément cette innocente manie qui va fournir la solution à l’un des cas les plus mystérieux que Qwilleran ait jamais rencontrés.

Mon avis : De nouveau je me suis bien amusée à Pickax avec Qwil et ses 2 fauves ! J’aime beaucoup ces petits romans « policiers », ils sont simples, sans prise de tête. Cette fois-ci l’enquête se déroule de nouveau gentiment. La moustache de Qwil frémit régulièrement et Koko cause beaucoup, mais c’est pour la bonne cause, les méchants assassins sont découverts !
De plus, j’adore l’ambiance relatée dans cette série, ça me donne envie d’aller vivre à Pickax 😉

Ma note -> :-)) 

Éditions 10-18, 1992, 255 pages.

Emprunté à la bibliothèque.

Rendez-vous sur Hellocoton !